L’atelier

L’atelier

L’atelier de préparation
L’ échaudage
La préparation des gousses de vanille de l’ile de la Réunion est longue et délicate. Afin d’obtenir des gousses consommables, cinq grandes étapes sont nécessaires (de la pollinisation des fleurs à la vente des gousses il faut environ 2 ans).
Il faut leur faire subir une mortification, qui va stopper la vie végétale de la gousse, et permettra une maturation contrôlée. C’est ainsi que débute le procédé élaboré en 1851 par le Réunionnais Ernest LOUPY à partir des connaissances mexicaines. Il consiste à rassembler les gousses dans un panier, qui peut en contenir environ 15 kilos, et à plonger le tout dans un bassin d’eau à 65 degrés pendant trois minutes.

 

L’étuvage
Par la suite, les gousses sont placées entre des couvertures de laine dans de grandes caisses.
Le séchage
Puis pendant deux à six semaines la vanille est séchée quelques heures par jour au soleil.
L’affinage
L’affinage se fait pendant huit mois dans le long secret de malles en bois habillées de papier sulfurisé.
Pour en savoir plus, une visite s’impose sur l’une des dernières plantations familiales de l’île.

Les commentaires sont fermés